31 commentaires sur “Comment rester écolo sans devenir dépressif ?

  1. Le lien avec la dépression n’est pas évident car , au contraire, les écolos ne sont pas des gens qui réfléchissent, se posent des questions…etc , sinon il ne seraient pas écolos au sens où on l’entend habituellement ( je ne parle pas de la science de l’écologie bien sûr, mais des options politiques) Il y a les idéologues qui mènent le combat de leur vie et il y a les suiveurs qui font ce que la propagande leur dit de faire.Cependant, la dépression pourrait venir à terme lorsqu’ils se rendront compte qu’on les a roulé dans la farine et qu’ils sont impuissants pour atteindre leurs objectifs .C’est un peu comme les communistes qui se sont rendus compte qu’ils s’étaient trompés …. bien après les signes évidents pour ceux qui observent ( dizaines de millions de morts, dictature, misère…) : ont ils été dépressifs?

    1. Alerte environnement qui se permet de critiquer l’ensemble des médias, des journalistes, des scientiques, des médecins , des bénévoles… et propose des vidéos minables. La dépression est une vraie maladie au cas ou vous ne seriez pas au courant.

      1. La vidéo est faite par Libé et consorts pour « promouvoir » l’écologie, sur un ton ironique…
        Perso je trouve cela nul à c…r !!!
        Comme votre commentaire qui montre à quel point vous manquez totalement d’intelligence pour ne pas avoir vu que c’était du second degré !!!!

      2. @ Marc

        …. La dépression est une vraie maladie au cas ou vous ne seriez pas au courant. »

        >>> C’est quand même rassurant d’avoir des experts sensés qui viennent s’exprimer sur ce forum pour nous apporter leur science et leur longue expérience….. à nous qui ne sont bons qu’à critiquer …. l’ensemble des médias, des journalistes, des scientiques,(sic) des médecins , des bénévoles…

        Répondre

    2. Pour travailler, en tant que chercheur et expert, avec les assoc écolos, je peux dire deux choses:
      – les militants sont souvent des gens ayant tenté des études scientifiques mais n’ayant pas réussi la première année de fac… Ils se sont reconvertis dans l’associatif et sont particulièrement revanchards de ceux qui ont réussis leurs études.
      – Les dirigeants d’assoc sont très souvent des bobos du monde de la communication – Management…
      Le résultat donne une sorte de nitroglycérine d’incompétence idéologique… qui fait exploser toute tentatives de sérieux dans les vrais dossiers environnementaux !!!

      1. On retrouve également pas mal de profils genre informaticiens. Plutôt habitués à travailler en mode projet mais segmenté. Et une réelle difficulté à appréhender les problèmes dans leur globalité, qui est le cas du vivant.
        On le voit bien avec les gens de Google qui pensent réellement « tuer » la mort avec des algorithmes en pagaille.
        Or, le vivant, la biologie sont des choses d’une complexité folle: plus on avance et plus on s’aperçoit qu’il reste un long chemin à parcourir. la modestie est de mise.
        Kennedy avait promis la lune aux américains en 10 ans: ils l’ont eu.
        Nixon a promis de vaincre le cancer: on attend toujours malgré des moyens considérables mis en oeuvre.

      2. ça me parait assez juste votre remarque , j’identifie quelques personnes de mon entourage …!

      3. J’identifie aussi de nombreux journalistes produisant des reportages sur la nature (Thalassa sur la 2, Regards sur Arte, des racines et des ailes, nus et culottés, etc…) tout à fait à coté de la réalité environnementale et sociétale.

        1. Nus et culottés: une fois, arrivés en Bretagne, ils ont été reçus par un couple d’agriculteurs retraités vraiment intéressants: ces derniers ne regrettaient en rien le « bon vieux temps » en énumérant les difficultés de tout ordre de l’époque. Nos « nus et culottés » étaient restés sans voix.

        2. Dan
          Si vous êtes plus fort que tout le monde, proposez donc votre candidature.

          1. Ces journalistes ne présentent que de manière tronquée et que sous l’angle de la protection d’une nature considérée comme figée dans le temps sans autres considérations.

      4. L’écologie c’est la poursuite de l’anticapitalisme par d’autres moyens.
        Souvent ce sont des gens d’extreme-gauche qui s’ignorent. Il ont trouvé un moyen de combattre le consumérisme outrancier ( c’est leur constat ). Des désastres diverss et varies imaginaires ou réels , dans le plus futur le plus souvent , ne peuvent être du qu’a une cause unique , facilement identifiable …… Le principe même de la construction d’une idéologie totalitaire . il y a eu par le passé de nombreux exemples.
        C’est tellement plus simple de diviser le monde en deux : les bons ( ceux de mon avis) , les méchants ( ceux qui doutent , qui posent des questions.
        Contre les O GM sans nuance
        Contre les phytosanitaire exclusivement.
        Pour le  » bio  » sans concession
        Le naturel , rien que ça.
        Contre Monsanto
        Pour Synabio.

        1. Criminalisation croissante des « atteintes à l’environnement », celles-ci dénoncées par des « lanceurs d’alertes ». Sujet préoccupant et sur France Inter aujourd’hui. L’écologie politique contre l’industrie et le capitalisme, dénoncée par la classe journalistique subventionnée par les deniers publics.

        1. Critique facile qui ne repose sur RIEN !

          Il se trouve que Daniel a indiqué sa source : « Pour travailler, en tant que chercheur et expert, avec les assoc écolos, je peux dire deux choses… »

          1. Seppi
            Merci je sais lire mais ses propos ne sont pas des preuves. Il n’a pas les CV de toutes ces personnes donc argument dans le vent.

  2.  » des journalistes, des scientifiques, des médecins , des bénévoles » : des médecins minables voire dangereux, des scientifiques improductifs , des guignols, des idiots utiles ou pire des manipulateurs qui se font plein de fric en bernant les bobos gogos sur les bienfaits des « sans », sans OGM, sans pesticides, sans gluten, sans huile de palme…dans la logique de biocoop .
    Biocoop la plus chère des enseignes bio qui n’a de coop que le nom et fait du bio mais pour une bonne partie importé, des Pays Bas ou d’Italie ( qui recycle du bio roumain ou ukrainien et incorpore du conventionnel, le moins risqué), regarder sur les étiquettes permet de comprendre. Il suffit de discuter avec les producteurs bio français qui bossent sérieusement et vendent sur les marchés pour se faire une opinion sur biocoop, ils sont unanimes.
    Auchan, Carrouf, Casino ou Leclerc passe encore ils rémunèrent le bio mais biocoop est considérée comme l’enseigne des pires profiteurs qui écrase les producteurs.

  3. ben moi je livre des légumes à deux biocoop et ils me rémunères correctement vue que c’est moi qui fixe le prix…et oui…comme indiquer dans la charte biocoop…c’est sur qu’il y a des produits des autres pays mais surement moin que dans n’importe qu’elle grand surface. pour travailler avec d’autre enseigne bio je peut vous dire que je préfère travailler avec biocoop. j’aimerai bien savoir à qu’elle prix carouf et autre rémunère le bio ? et qu’elle Bio?? sinon je vend aussi en directe est c’est sur c’est le mieux.
    et sinon dans mes clients « bobo » intellectuelle » « écolo » je vous rassure ya pas que des informaticiens qui on loupée leur étude ya de tout de toutes les couches social et même surement des dépressifs dans le lots.

    un maraicher bio qui rigole bien devant la bêtise déversé sur le l’AB sur ce site. venais un peux dans les champs nous voir cela vous ferait du bien

    1. Merci Djé de votre témoignage.Les agriculteurs bio devraient passer bien plus souvent ici pour rectifier les propos de quelques uns.
      Certains critiquent la clientèle des magasins bio, ils donnent des clichés avec beaucoup d’imagination car ils n’y ont jamais mis les pieds parfois.

      1. « ….car ils n’y ont jamais mis les pieds parfois. »

        >>> jamais mis les pieds  » parfois »… Mais souvent oui!! Beaucoup ne sont pas comme vous! Ils ne parlent que de ce qu’ils connaissent…….

        1. HORS SUJET mais les rubriques « faucheurs volontaires » existantes ne sont plus accessibles et l’information doit être diffusée!

          Délinquance absurde : les « faucheurs volontaires » détruisent 1 dispo expé agroécologique (sans OGM) en Lauragais.
          @ITBetterave @terresinovia

          Ces brutes épaisses de « faucheurs volontaires  » se sont encore manifestées, de façon de plus en plus con! Quand seront-ils enfin empêchés de nuire? Ce qui est leur seule et unique raison d’exister. Leurs cochons et leurs poules pondeuses sont tellement plus intelligents qu’eux! Sinistres pitres!

    2. Un fournisseur qui fixe lui même les prix à son client.!!!

      Sauf s’il est en situation de monopole absolu …… Sinon grosses connerie !
      Des preuves si c’est vrai !!

      1. J’étais fournisseur de BIOCOOP et je certifie que c’est possible de fixer son propre prix. Mais, question marge, c’est souvent autour de 20 à 35 % suivant les produits qu’ils rajoutent.

        1. @ Dan,

          Si vous étiez fournisseur de biocoop et que vous fixiez votre prix, pourquoi les avoir quitté, notons qu’une marge de 35 % entre le producteur et le revendeur final est normale voire modérée.

          Biocoop peut vendre plus cher grâce à sa communication. Ils sont 50 % plus chers que Leclerc sur la gamme bio, constaté personnellement sur 3 couples de magasins différents…mais c’est normal, Leclerc développe le bio pour vendre d’autres produits, biocoop ne vit que grâce à la distribution d’aliments bio donc doit marger dessus.

          Le témoignage qui est fait ici ne correspond en rien avec ceux d’une dizaine de maraichers bio qui ont fui biocoop qui les mettait en concurrence avec du bio des pays de l’est ou italien, ce qui revient souvent au même, dans ce cas ce n’est pas le producteur qui fixait le prix.

          On attend d’ailleurs le développement de l’affaire du fipronil sur l’oeuf bio ou pas bio italien.

          1. J’ai quitté BIOCOOP pour cause de retraite, et je leur vendais du pain et non des légumes.

    3. Djé, Merci pour votre intervention.
      Et si un agriculteur bio propose à biocoop les mêmes produit que vous à un prix inférieur, que se passe-t-il?

  4. Un peu hors sujet .
    Alors que l’on pensait qu’elle avait disparu depuis plus de 50 ans , un gamin m’a montré une écrevisse à pattes blanches ( race indigène) ( il en a vu plusieurs), tirée de notre rivière coulant au milieu du département de la Marne , où l’agriculture est intensive et productiviste comme disent les écolos !!!
    Cela est le signe que l’eau n’est pas polluée malgré tout ce que l’on peut entendre !!!

  5. Si si la pays est pollué ,nos cerveaux sont pollués par les PE.
    PE : Pu….n. … d’Ecolos !.

Les commentaires sont fermés.