Urinoirs écolos : game over

Partager sur : TwitterFacebook

C’est, selon le mensuel Capital de juillet 2021, « le gaspi du mois » : les « urinoirs écolos » ont finalement coûté 40 000 euros avant d’être retirés du boulevard de la Chapelle. Ils étaient censés transformer l’urine en engrais. « Rapidement défectueux et malodorants », ils ont fini par provoquer la colère des riverains donc des électeurs de Anne Hidalgo.

5 commentaires sur “Urinoirs écolos : game over

  1. J’espère qu’on en conservera au moins un. Au musée Carnavalet, par exemple.
    Pour l’édification des générations futures.

    1. Au Centre Georges Pompidou à côté de « Fontaine » de Marcel Duchamp?

      C’est effectivement « genré ». Et aussi – comment on dit? – par rapport aux personnes verticalement challengée… Enfin, on peut toujours ajouter un escabeau.

Répondre à Seppi Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *