L’incroyable faillite du bio français

Partager sur : TwitterFacebook

« L’incroyable faillitte du bio français », c’est le titre d’un article publié cette semaine par Le Point.

Extrait saisissant :

« Pour fournir les 758 magasins, les producteurs doivent pouvoir livrer d’imposants volumes, mais aussi fournir des produits particuliers. Pas de carotte torve, de haricot riquiqui ou de petit pois bosselé : les légumes Picard sont soumis à une charte esthétique contraignante. « Il nous faut du beau bio . » Des canons que dame Nature, surtout quand on la laisse faire, peine à respecter.

Le seul légume bio français vendu chez Picard est donc le brocoli. Tout le reste est acheminé par route depuis l’Italie, mystérieusement capable, elle, de produire du beau bio. La chaîne a lancé ce mois-ci ses premiers fruits issus de l’agriculture bio : « Les framboises sont cultivées et usinées sur place en Pologne, raconte Elisabeth Bouton, directrice de la qualité , le cocktail fruits rouges est acheté en Bulgarie . »

Pour vendre du bio aux Français, on importe donc. »

Le journaliste s’inquiète aussi de l’avenir de la filière bio, une filière très « militante » :

« Autre écueil, un grave problème de génération. Les militants des années 70 sont, trente-cinq ans plus tard, en fin de course. Pour reprendre cet exigeant flambeau, il faudra que des jeunes s’installent. Le voudront-ils ? Le pourront-ils ? »

En attendant, la meilleure chose à faire est de lire l’intégralité du reportage, sans modération…

Lire le reportage du Point

71 commentaires sur “L’incroyable faillite du bio français

  1. Comme je l’avais déjà indiqué à propos du sujet « agriculture de demain il faut voir l’emission de Capital de dimanche dernier (sur le site de M6) intitulé “je consomme vert:rêves et pièges”.On y voit une forme d’hypocrisie concernant les produits bio venant par exemple de pays comme l’Egypte. A voir absolument!
    http://www.m6replay.fr/emissions/capital/13100087

  2. Bonjour,
    Vous pouvez peut-être corriger la faute d’ortographe dans le titre ?
    Cordialement
    Anton

  3. VOILA DE QUOI REJOUIR LES ESPRITS SCIENTIFIQUES ET SUPERIEURS QUI HANTENT CE SITE: Ce qui est sur, c’est que les grenouilles vont MORFLER MERCI DUPONT:

    AMM DE La technologie ExpressSunTM, la première solution de désherbage antidicotylédones du tournesol en post-levée développée par Pioneer Semences et DuPont Solutions (France) SAS, est désormais disponible en France. Les hybrides de tournesols Pioneer avec le trait ExpressSunTM de DuPont sont tolérants à Express® SX, un herbicide DuPont de la famille des sulfonylurées nouvellement homologué sur tournesol.
    La technologie ExpressSunTM est une véritable innovation dans le contrôle des adventices du tournesol.
    Les agriculteurs se voient offrir la possibilité, pour la première fois en France, et ce dès 2009, de désherberle tournesol en post-levée jusqu’à 8 feuilles.Le spectre antidicotylédones de Express® SX est particulièrement large. Il permet de lutter efficacement contre la flore classique (chénopode, morelle, amarante…) ; mais aussi de détruire des adventices réputées « difficiles » telles que le chardon des champs, le datura, le xanthium ou l’ammi élevé. Il constitue de plus un nouvel outil pour la maîtrise de l’ambroisie, véritable enjeu de santé publique. Enfin, ses caractéristiques (faible grammage / ha, utilisation en post-levée, modulation de dose selon la flore) rendent son utilisation particulièrement simple et flexible. Cette flexibilité permet d’optimiser le désherbage en fonction de la flore et des levées pour atteindre de hauts niveaux de contrôle.
    Pour les semis 2009, la gamme ExpressSunTM Pioneer comprend un choix d’hybrides de tournesols
    oléiques et linoléiques tolérants, permettant aux distributeurs et agriculteurs qui l’attendaient de découvrir dès cette année cette nouvelle technologie de désherbage.
    Développée par Pioneer et DuPont, la technologie ExpressSunTM représente une innovation très attendue par la filière tournesol et allie toute l‘expertise technique et de conseil de deux entreprises. Ailleurs en Europe, la technologie a été lancée en 2006 et trois ans plus tard, ce sont plus de 300 000 hectares de tournesols ExpressSunTM qui ont été cultivés, principalement en Europe Centrale et Europe de l’Est.
    Pioneer Hi-Bred, société DuPont, est le leader mondial en solutions génétiques dédiées aux agriculteurs, éleveurs ettransformateurs de grains et d’huiles. Avec un siège basé à Des Moines, Iowa, Pioneer propose des génétiques végétales de pointe dans près de 70 pays.
    DuPont est une société de science. Fondé en 1802, DuPont s’appuie sur la science pour développer des solutions propices au développement durable, essentielles pour améliorer la vie partout dans le monde, la rendre plus confortable, plus sûre et plus saine. Présent dans plus de 70 pays, DuPont offre une vaste gamme de produits et services novateurs destinés à de nombreux marchés dont l’agriculture, la nutrition, l’électronique, les communication
    Pioneer Semences ….
    L’Ovale DuPont, DuPontTM, The miracles of scienceTM et ExpressSunTM sont des marques de E. I. du Pont de Nemours ou de l’une de ses sociétés affiliées. Pioneer® : marque déposée par Pioneer Hi-Bred International Inc.
    DuPontTM Express® SX : 50% de tribénuron-méthyle. AMM n° 2090052. Xi-irritant. R43-Peut entraîner une sensibilisation par contact avec la peau. R50/53-Très TOXIQUE POUR LES ORGANISMES AQUATIQUES PEUT ENTRAINER DES EFFETS NEFASTES A LONG TERME POUR L’ENVIRONNEMENT AQUATIQUE. N-Dangereux pour l’environnement. Herbicide de post-levée du tournesol (45 g/ha sauf sur ambroisie 60 g/ha). Express® est une marque déposée de E.I. du Pont de Nemours and Company. Homologué et distribué par DuPont Solutions (France) S.A.S. – Défense Plaza – 23/25, rue Delarivière Lefoullon – Défense 9 – F-92800 Puteaux – Tél. 01 41 97 44 00 – R.C.S.
    Nanterre 492 951 306 – http://www.fra.ag.dupont.com. Dangereux. Respecter les conditions d’emploi. Lire attentivement l’étiquette avant toute utilisation et respecter strictement les usages, doses, conditions et précautions d’emploi.

  4. @ Nella.

    Tu as recopié le site de Dupont-Nemour. Et après… que veux tu que cela nous fasse???
    Tout le monde s’est faire un simple copié collé en informatique. Pas la peine de te l’à jouer grande pro informaticienne… Et en écologie non plus d’ailleurs.

    Va jouer ailleurs, tu déranges.

  5. Nella,
    Sans doute agricultrice en AB, vous cultivez du tournesol et pourriez nous donner des conseils de culture « respectueux de l’environnement », la surface que vous cultivez et les rendements que vous faites. Merci par avance.

  6. Tout le monde s’est faire un simple copié : tout le monde ne sait pas respecter l’orthographe
    de te l’à jouer grande: certainement pas .

    que veux tu que cela nous fasse???: çà je sais et vous confirmez : que les organismes aquatiques soient atteints par cette herbicide surpuissant : RIEN ; (les humains aussi d’ailleurs)
    Va jouer ailleurs, tu déranges.: le premier qui dit la vérité il doit être exécuté: classique, toujours et partout vérifié.

    En attendant pionneer est bien ennuyée d’être légalement obligé de procéder à cette AMM. Si elles le pouvaient ces firmes vendeuses de poisons s’en passeraient bien.

  7. à nella
    « En attendant pionneer est bien ennuyée  »
    Pionnier se féminise ?????
    Fallait pas commencer

  8. @ nella
    As tu bien regardé la dose homologuée de ce produit ? On parle de quelque dizaines de grammes à l’hectare !
    Dans chaque procédure d’homologation, il y a un test de toxicité pour les organismes aquatique. Il n’est pas rare de trouver cette phrase de risque sur les spécialités phytopharmaçeutiques.

    Cela ne veut pas dire pour autant que son utilisation, conformément aux bonnes pratiques agricoles ( respect de la réglementation, des conditions d’applications, des zones non traitées le long des cours d’eau, de la dilution des fonds de cuve etc …)soit dangereuse pour les organismes aquatiques.
    D’ailleurs, sa ZNT n’est que de 5m …. http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/2090052-10021978.htm

    Le simple sel de cuisine est dangereux pour les organismes aquatiques vivant en eau douce, mais cela n’émeut personne, et personne n’en a demandé l’interdiction que je sache !!! …

  9. Ah j’oubliais

    je vais faire un copier coller aussi

    Phrases de risque/prudence/toxicologie:

    Phrase de Prudence S24 EVITER LE CONTACT AVEC LA PEAU
    S22 NE PAS RESPIRER LES POUSSIERES
    S2 CONSERVER HORS DE LA PORTEE DES ENFANTS
    S36/37 PORTER UN VETEMENT DE PROTECTION ET DES GANTS APPROPRIES
    S20/21 NE PAS MANGER, NE PAS BOIRE ET NE PAS FUMER PENDANT L’UTILISATION.
    S13 CONSERVER A L’ECART DES ALIMENTS ET BOISSONS Y COMPRIS CEUX POUR ANIMAUX
    S42 PENDANT LES FUMIGATIONS/PULVERISATIONS, PORTER UN APPAREIL RESPIRATOIRE APPROPRIE
    S26 EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX, LAVER IMMEDIATEMENT ET ABONDAMMENT AVEC DE L’EAU ET CONSULTER UN SPECIALISTE
    Phrase de Risque R23 TOXIQUE PAR INHALATION
    R22 NOCIF EN CAS D’INGESTION
    R41 RISQUE DE LESIONS OCULAIRES GRAVES
    AQUA DANGEREUX POUR LES ORGANISMES AQUATIQUES.
    R43 PEUT ENTRAINER UNE SENSIBILISATION PAR CONTACT AVEC LA PEAU
    Risque de Toxicologie T TOXIQUE

    A ton avis Nella, il s’agit de quel genre de produit ???

    http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/9800204-18051.htm

    Autorisé en agriculture biologique …

  10. @ Nella:

    L’orthographe n’interdit pas d’avoir des arguments. Ce qui n’est pas ton cas. Ni argument ni orthographe correct.
    Attaqué sur l’orthographe, comme discréditer les interlocuteurs pour minimiser la portée de leurs arguments est typique de ceux qui n’ont pas la capacité de débattre…

    Si vous aviez bien lu ce petit laius, ce qui est la cas des autres intervenants, vous auriez lu ceci: »
    RESPECTER LES CONDITIONS D’EMPLOI. LIRE ATTENTIVEMENT L’ÉTIQUETTE AVANT TOUTE UTILISATION ET RESPECTER STRICTEMENT LES USAGES, DOSES, CONDITIONS ET PRÉCAUTIONS D’EMPLOI ».

    Il semble bien que vu vos oeuillères il vous était totalement impossible de lire plus loin que la phrase marquant la toxicité. Il vous est impossible de lire et de comprendre que l’utilisation se fait selon des règles précises et à des doses précises A NE JAMAIS DÉPASSER!!!

  11. Bonjour
    Ceci me rappelle une anectote qu’un de mes amis m’avait rapporté: il était à l’époque, acheteur de céréales dans une entreprise d’alimentation animale, dont une usine en « bio ». Ils étaient obligés d’acheter du blé « bio » hors de France, car il manquait de marchandise en France. Donc, il en importait d’Italie. Il visite donc son fournisseur et voit un silo de blé « bio », et juste à côté, un silo de blé conventionnel. Vu l’écart de prix entre les deux qualité, c’était très facile et tentant de mélanger du conventionnel avec le « bio »: tu incorpores 10 % de conventionnel dans le silo bio et c’est bingo. Sur 2500 tonnes du silo de blé bio, tu incorpores 250 tonnes de conventionnel. Si le prix du bio était 100 euros supérieur au conventionnel, 250 fois 100 fait 25 000 euros, et ceci sans risque…

  12. @douar :

    Rien d’étonnant vu que la label bio repose sur la confiance entre organismes plus ou moins liés à ce business et n’ayant pas trop intérêt à mettre les problèmes internes sur la place publique.

  13. Mais bien sur, on peut mettre 250 tonnes de conventionnel dans un silo de bio.
    Je suppose que les vérifications des organismes de certifications sur les achats/quantités ne servent à rien? Autant on peut taper sur le fait qu’il n’existe pas de contrainte de résultat dans le label bio, autant on ne peut pas dire n’importe quoi sur l’intégration de produits dans la filière.

    Essayez donc d’incorporer 10% de sucre non bio dans des confitures bio, vous verrez le résultat. Si vous ne fournissez pas l’équivalent en preuve d’achat du bon ratio de sucre bio, vous pouvez vous brosser pour garder votre label.

    Personne n’est à l’abri de malveillances, de volonté de nuire, … mais s’imaginer que c’est manière courante ou faire courir le bruit que le bio n’a pas de valeur c’est manquer de respect envers tous ceux qui font ces efforts. Surtout que les contrôles, y’en a et c’est loin d’être du copinage.

  14. arguments faux, raisonnements biaisés, site totalement inintéressant, restez entre vous, le bio se porte bien et va grandir pendant que vous mangerez vos végétaux bourrés de produits chimiques et attraperez cancers et autres!
    moi, je continue à manger sain et à me battre pour la planète………et vous, vous faites quoi, à part la polluer????????
    pas la peine de me répondre!

  15. Une petite annonce pour vous MISTY

    « Annonce du : 13/03/2009 @ 12:26 par :aucun

    120 hectares à exploiter en BIO à Barjac dans le Gard avec la mairie de Barjac comme gros client assuré!!!Avis aux amateurs!!!!Ce serait dommage de laisser passer ça!Objet : IMPORTANT: cherche porteurs de projets pour INSTALLATION à Barjac dans le GARDAppel aux porteurs de projets…!!!Maïté GerberAnimatrice Conf’ AveyronAnimatrice ADDEARLa Mouline12510 OlempsTél : 05 65 67 44 98Fax : 05 65 75 99 61 » (source CIVAM BIO 34)

    « moi, je continue à manger sain et à me battre pour la planète »
    Oui c’est bien mais le problème est que vous manquez d' »acteurs », il va falloir vous y mettre! à moins que cela ne vous dérange guère de consommer du bio cultivé à l’étranger à 5€ de l’heure… (et encore je dois être optimiste…)
    Allez Cocotte on retrousse ses manches et on arrête de déblatérer, on met en pratique ses convictions…

  16. @rageous
    « du bio cultivé à l’étranger à 5€ de l’heure »
    Tu veux dire que les paysans chinois travaillent moins d’1/4 d’heure par jour??? 😉

    Le salaire moyen mensuel d’un paysan chinois est d’environ 30€

  17. Sur la qualité du bio français, il y a certainement peu à redire, oh, certaines années, quelques fongicides non permis, les très grandes années à mildiou sur la vigne bio de la façade ouest, peu et de façon très discrète, mais passons, de toute façon le bio européen est moins exigeant que le bio français. En revanche s’agissant de la volaille bio ou du porc bio le problème de l’origine de l’aliment se pose. Si tout est produit en France, pas trop de problème. En revanche si c’est un atelier de production animale bio qui se fournit à l’étranger: soucis, gros soucis. Le bio est une obligation de moyens, donc d’efficacité du contrôle, très efficace en France, moins, bien moins à 5000 ou pire 10 000 km, pas de résultat.

    On se rappelle des fameux tourteaux de soja mélaminés en provenance de Chine: pour controlés, ils avaient été controlés, filous nos amis chinois.
    http://www.lefigaro.fr/sante/2008/11/28/01004-20081128ARTFIG00376-du-soja-contamine-a-la-melamine-importe-en-france-.php.

    Ah, au fait, dans l’article, il n’est pas dit que c’est pour la filière bio exclusivement, parce que le soja Brésilien, bien moins cher que le soja Chinois, était contaminé par des OGM. Quelle horreur! OGM Monsanto tolérant au glyphate, comble de l’horreur! Mélaminons nous, enfin pas trop quand même, mais mélaminons nous bio. oh! enfin pas trop… profond quand même. oh, oh!

  18. Laurent,
    on peut espérer qu’en bio ils soient un chouia mieux rémunérés?… Mais j’en doute en lisant ce billet sur A&E à propos des cacahuètes bio chinoises!
    http://www.agriculture-environnement.fr/spip.php?article524
    Notre mode du bio est une aubaine pour tous ces pays exportateurs déjà peu regardant sur la rémunération du travail, le sont pas plus pour ce qui est du cahier des charges aidés par les certifications complaisantes, nous font bénéficier du bio à pas cher, c’est chic!

  19. A vous lire on pourrait penser qu’il n’y a que l’agriculture qui pollue et qui serait capable de changer et la planète et la santé des gens!!!
    Mais si tous ces consommateurs de bio importés de pays où la main d’œuvre n’est pas chére et où la sécurité alimentaire n’est pas certaine avaient en plus un comportement adéquat à leur achats, il marcheraient à pied refuseraient le chauffage la climatisation l’éclairage l’ordinateur et même la calculette .Ils iraient chercher l’eau au puits s’éclaireraient à la bougie ne prendraient plus d’antibiotique etc etc. Ils n’utiliseraient plus de détergents de lessives plus d’insecticides (mouche moustiques…) plus d’engrais pour leur cultures d’agréments.
    Alors oui nous pouvons tous avoir un comportement écolo mais il ne faut pas tomber dans l’extrémisme.
    Alors oui nous pouvons tous à notre niveau faire évoluer les choses mais les agriculteurs, citoyens français ordinaires ont le soucis de vivre dans un environnement sain et de fournir à la population des produits de qualité.
    Encore faudrait ils qu’ils puissent vivre de leur travail et que les distributeurs privilégie les circuits courts qui font gagner et en qualité de produit et en qualité de l’environnement.
    Retrouvons notre libre arbitre en allant à la rencontre des agriculteurs et de leurs soucis arrêtons de vouloir des fraises et des cerise à noël, et nous aurons déjà fait un grand pas pour notre planète.
    Personnellement j’ai rencontré des producteurs de lait de viande des maraichers, des viticulteurs des céréaliers qui dans leur petit coin de campagne font un boulot formidable pour la qualité de leurs produits et de leur environnement .
    ARRÊTONS DE LES CRITIQUER CAR CE N’EST PAS JUSTIFIE le bio est surtout une affaire de marketing qui crée une niche économique au profit des plus favorisés .
    Aller chercher du bio à l’autre bout du monde n’a rien d’écolo ni de rassurant car il n’existe pas de norme et tout est basé sur la confiance !!!…

  20. Aaaaaaaaaah, mdr, la vous m’avez bien eu, j’avoue!!!!!

    Les pseudo animateurs du site et intervenants bidons, sous prétexte de décrypter » l’actu sous un regard objectif (mon cul !), de faire de l’info quoi, bref, tous les petits scientifiques qui ont la pétoche pour leur job chez Monsanto si d’aventure l’opinion se retournait (ce qui est en train de se passer, pas besoin d’être Irma ou un institut de stats aux ordres…^^Misty, tu as été plus rapide que moi a lever la supercherie de ces braves triso-mongos, animateurs web et sans doutes affiliés aux jeunesses UMP-S ou a de Villiers -merde, c’est la même a présent !).

    Ils ressortent toujours les mêmes non arguments d’un sujets a l’autre ! c’est énorme !
    Je me suis dit que le site était peut-être pas mal, qu’il ne fallait pas associer les propos irresponsables des uns avec le site des autres…Donc je me met a surfer dessus et la surprise !

    Ils tournent entre eux ! ils ont créer un comité de quartier-ballon-de-lait-fraise-comptoir ! les posts se ressemblent tant par leur nullité qualitative, leur « non enquêtes de fond » (sauf pour y nager), les même trois quatre pellos qui se masturbent de joie des qu’un égaré improbable du web essaie de venir leur apporter une étincelle de lumière (il repart avec a chaque fois apparemment…).

    Cela me fait penser a ces familles dégénérées qui survivent monstrueusement dans certains coins reculés du monde…fascinant !

    je ne regrette pas d’avoir fait passer le lien du site, cela va leur faire un peu de passage et de compagnie (une grosse mailing liste, parce que je pense que les gens restent bien moins longtemps que moi, couillon que je suis !), mais surtout ce sera comme d’aller au cirques voir les monstres, mais en bien moins tragique et beaucoup, beaucoup plus drôle pour mes contacts…

    J’ai hâte d’entendre les retours, sur presque 200 contacts…comme un ppt, mais en interactif ! Extra !

    merci la Cream Team !

  21. « le bio est une bulle qui éclatera un jour comme les bulles immobilière, internet ou du crédit. » ….

    laurent Berthod, ou l’improbable croisement d’un Guy Lux et Marc Touati, mâtiné d’une pointe de hugguy les bons tuyaux !
    les cirques du siècles passé n’aurait certes pas renié un tel phénomène et aurait payé cher pour l’avoir les parents d’un tel…hum, « Prodige », comme l’on disait pudiquement a l’époque…

    …On sent de suite l’esprit scientifique posé et sur de son fait (bien que le ton me semble un rien incantatoire, non ? A moins que ce ne soit le fait d’humeurs bileuses contrariées par une croissance organique a 2 chiffres d’un secteur qui fait disjoncter le logiciel liberalo-conservatist-OGMisé d’un jean foutre qui se prends au sérieux, pour le plus grand plaisir des passants sur le site, néanmoins !)

    site excellent, devrait être remboursé par la sécu (qu’ils veulent sans doute aussi dézinguer…).

  22. Moi, je ne crains rien pour mon job chez Monsanto, ni chez personne d’ailleurs, je suis au chômedu, licencié économique, dispensé de recherche d’emploi, en attente de la retraite. La France moderne est vraiment bonne mère. Si vous êtes salarié, mon cher François, je vis à vos crochets ! Ah ! Ah ! Ah !

  23. Le journal « Le Monde » fait partie de ceux qui pratiquent une désinformation de grande ampleur sur toutes les questions distes « écologiques ». Plus spécieux et militant que « Le Monde » tu meurs !

  24. Les indiens ont intérêt à bien réfléchir avant de d’ouvrir la chasse à leurs paysans non bio, parce que très vite ils risquent de ne plus rien avoir à manger.

  25. D’abord on a jamais dit que l’écolobobo est vil, vil pourquoi vil, cela suppose qu’il pense non , on dit simplement c’est un enfant trop gâté dans un pays disposant de fantastiques ressources naturelles et précédé par des habitants qui ont su se retrousser les manches pour produire le confort dont il bénéficie aujourd’hui , dont il dilapide le capital après avoir épuisé les dividendes :
    Il est nombriliste, ,ne sait pas d’où il vient , ne connaît d’ailleurs pas son histoire. Cela explique pourquoi il construit un monde mythique et s’invente tant de fantasmes.

    Si dans différentes régions du monde, certains veulent chasser effectivement les paysans c’est de leurs terres, pour les leur piquer, s’approprier leur production et l’intensifier.

    Tococom illustre parfaitement la pensée bobo basique et haineuse, la chasse aux paysans a déjà lieu, depuis prés de 10 ans et s’intensifie , par télévision et médias interposés, à coup de reportage, de film home, de huloteries que sais je. De post comme celui qu’il nous propose. Après les faucheurs destructeurs de récolte, les chasseurs de paysans, joli programme, qu’en dit la conf, toujours d’accord?

    Pour une chasse plus active, en cas de crise grave, il ne faudra peut -être pas attendre 20 ans pour le voir, ces même paysans que d’aucun voulaient chasser, devront embaucher des gardes armés jusqu’aux dents, pour ne pas laisser des bobos affamés ou leurs enfants, pour ceux qui osent en avoir après avoir lu le torchon de Tarrier, piller les cultures, chapardant ce qu’ils peuvent pour tout simplement survivre quelques jours, quelques semaines de plus, totocom aime les fantasmes, en voila un autre, bien plus probable même s’il n’est pas pour tout de suite.

    Le bobo est incroyable, il pense que la nourriture tombe du ciel comme la pluie et qu’il suffit de tendre la main pour la récupérer, ce que nos société ont trop longtemps laissé croire.

    En Inde pour manger, il faut bosser, si tu tombes personne n’est là pour te ramasser.

    Faisons confiance aux indiens pour chasser de chez eux les bobos français qui auraient la malancontreuse idée d’aller leur donner des leçons.
    Ils risquent rapidement de nous en donner en matière de gestion et de stratégie industrielle, et même un jour agricole avec le départ de nos entreprise de biotech pour partie chez eux. Mital, ça vous dit quelque chose, mais totocom est certainement fonctionnaire ou assimilé, il s’en fout.

  26. Alzine,
    avant de dire des betises, lisez, lisez, lisez !

    Et ne rêvez plus. Après 2013, la donne va changer et vos habitudes de « paysan du confort » avec. Profitez en bien d’ici là. Si vous n’avez pas besoin de la MSA, ce que je vous souhaite.

    Bien à vous

  27. francois

    Les pseudo animateurs du site et intervenants bidons, sous prétexte de décrypter” l’actu sous un regard objectif (mon cul !), de faire de l’info quoi, bref, tous les petits scientifiques qui ont la pétoche pour leur job chez Monsanto si d’aventure l’opinion se retournait (ce qui est en train de se passer, pas besoin d’être Irma ou un institut de stats aux ordres…^^Misty, tu as été plus rapide que moi a lever la supercherie de ces braves triso-mongos, animateurs web et sans doutes affiliés aux jeunesses UMP-S ou a de Villiers -merde, c’est la même a présent !).

    Ahhh!!!!! François, en voilà un bien gracieux personnage……

  28. Ah oui, je note une autre preuve (si besoin en était…) de l’impartialité et du sérieux extrême, de la rigueur scientifique même : tout cela est vrai, puisque c’est le POINT qui l’écrit !
    Par contre, consulter L’auguste et Mr loyal ainsi que les grouillots défenseurs de ce site improbable pour vous fournir la liste exhaustive des lectures saines et objectives, comme ils n’arrêtent pas de nous le seriner a longueur de prose.

    …Eux savent ce qu’il faut lire (alors, pas « le Monde », « le point » c’est ok si cela va dans leurs sens…etc…)

    Incroyable, toujours plus loin vers le crétinisme (mais qu’ils défendront becs et ongles jusqu’à la mort, plutôt que s’essayer a comprendre et s’ouvrir…)

    Doctrinaires, vous dis-je…

    Marrant qu’ils ne percutent même pas sur leur abrutissement, en relisant leur posts et s’apercevant qu’ils n’arrivent PAS UNE SEULE FOIS a nuancer leur propos et trouver des contre arguments aux leurs…

    …D-O-C-T-R-I-N-A-I-R-E-S…

    …Illustration magistrale des mentalités qui ont fait condamner un Galilée et qui près de 4 siècles après fonctionnent sur le même credo et modus operandi.

    Pitoyable, si ce n’était pas un site humoristique !

    Cette pauvre troupe doit vraiment souffrir du syndrome de persécution en lien avec les vilains méchants « ecolos bobos », qu’ils ont ma foi l’air de drôlement bien connaitre (seraient-ils en sus des pompiers pyromanes…???)

    Allez, encore deux trois sujets et ils vont nous affirmez que la merde c’est bon, parce que ca ressemble au chocolat…
    Mais sans avoir ni vouloir jamais l’essayer par eux-mêmes, hein, parce que tout ce site n’est rien d’autre que du verbiage oiseux et un passe temps, tout fendard qu’il soit…

    bonne journée les clowns !

  29. Ne renverse pas les roles François…. Les affirmations péremptoires, c’est plutôt ton crédo
    … et la condamnation de Galilée, ce sont les obscurantistes religieux qui l’ont obtenue, pas les scientifiques. Ceux qui condamneraient Galilée aujourd’hui, ce sont les adorateurs de Gaïa.

    En dehors de servir des insultes sur un blog, tu sais faire quoi dans la vie?

  30. @ François:

    En quoi votre sortie sur le Point est-elle non DOCTRINAIRE? Lire Le Point ou Le Monde ne change strictement rien aux élucubrations des journalistes, tous empreint du snobisme bobo-écolo.

    Vous semblez défendre Le Monde, comme si votre vie en dépendait!!! Auriez-vous donc des émoluments de ce journal?

    Personne ici (parmi les principaux contributeurs) ne prend le Point ou Le Monde comme référence absolue. A part vous bien sur! LE MONDE, ZE JOURNAL!!!
    Nous sommes plutôt des lecteurs attentifs et curieux de l’ensemble des publications scientifiques. Les seules à pouvoir faire référence… Mais je doute encore que vous ayez atteint ce niveau culturel, trop enclin à croire les journaleux du Monde…

    L’article du Point ne fait qu’un constat du système Bio en france. La production française ne respecte pas les standards du marché (ce que veulent les consommateurs) alors les distributeurs importent du Bio d’autres pays, où la réglementation est bien moins contraignante. Cf affaire du soja BIO chinois contaminé à la mélamine (ayant pourtant reçu la certification AB – ECOCERT).

    Vous nous traitez de tous les noms, mais une fois encore vous n’avancez aucun argument, tandis que nous, les principaux contributeurs de ce site, nous vous donnons des preuves de l’ineptie de la théologie de l’agriculture Bio. Et c’est nous qui sommes sectaires, qui refusons de voir la vérité… DSL mais j’ai pas la foi.
    Ce serait plutôt à vous de comprendre et de vous ouvrir. Vous avez un avis sur l’écologie, sur l’agriculture biologique, sur le réchauffement climatique etc etc. Mais avec quoi, avec quelles revues, avec quelles informations, vous vous êtes fait cet avis??? Je suis sur que se sont uniquement des journaux de grande presse, voir la télé…
    Ne croyez vous pas qu’il serait temps de prendre les vraies sources d’informations. Pas le Point, ou Le Monde, ou L’Express, Marianne… Mais plutôt The Lancet, European Journal of Soil Science, Ecology, Journal of Climate…

    Je vais être très honnête. Je suis chercheur en écologie, spécialiste de la réhabilitation environnementale. Avant, il y a 4 – 5 ans (avant de partir travailler au Canada), jeune chercheur, je croyais à la théorie du GIEC, je croyais que l’AB était une bonne chose… En fait je me posais pas trop la question (honte sur moi) de savoir si cela était vrai ou non (Je n’avais pas assez d’ouverture d’esprit et d’esprit critique). Au canada, j’ai appris à travailler avec des équipes très diverses (chimistes, physiciens, écologues, archéologues). Ceci m’a amené à lire des publications scientifiques dans des domaines autres que le mien. Et ce que j’ai découvert était à l’opposé de ce que les médias nous abreuvais à longueur de journée.
    Ainsi, j’ai ouvert mon esprit et aiguisé mon sens critique.

    A LIRE ATTENTIVEMENT CELA SERA INSTRUCTIF POUR VOUS!!! PUISQUE VOUS N’ÊTES PAS AUSSI SECTAIRE QUE NOUS, VOUS LIREZ!!!
    http://www.la-cuisine-collective.fr/dossier/cerin/print.asp?id=

  31. Toujours aussi gracieux le brontosaure…

    Il doit maso pour passer autant de temps à déblatérer sur un site aussi miteux…

    « Marrant qu’ils ne percutent même pas sur leur abrutissement, en relisant leur posts et s’apercevant qu’ils n’arrivent PAS UNE SEULE FOIS a nuancer leur propos et trouver des contre arguments aux leurs… »

    Et le françois, il arrive une seule fois à nuancer ses propos lui?? Et ses arguments à lui, ils sont où?? Pauvre mec!

  32. « ils vont nous affirmez que la merde c’est bon, parce que ca ressemble au chocolat… »

    Oui, monsieur la merde c’est bon!! Des milliards de mouches ne peuvent pas se tromper!!

  33. Je voudrais rectifier mon message précédent dans lequel je demandais au françois où étaient ses arguments.

    En fait, il en a des arguments. La preuve celui là par exemple:

    « ils vont nous affirmez que la merde c’est bon, parce que ca ressemble au chocolat…
    Mais sans avoir ni vouloir jamais l’essayer par eux-mêmes »

  34. Je pense que François sent vaciller ses croyances, il est donc comme toute personne dans sa situation au bord de le dépression, ce qui explique ses invectives.

  35. Mr Daniel, parlons concrètement et de votre « domaine », le BRF, vous en pensez quoi par exemple (allez allez, filer voir sur gogole…) ???

    …Parce que sur ce site d’olibrius, lorsque les arguments miteux du type « le point », ou « le Monde » ou « telle étude -obscure » (je dit bien obscure, parce que malheureusement, vous qui voulez des preuves irréfutables -un psy serait sans doute très intéressé par le concept- il est devenu trop clair a présent que les différents lobbies -écologique inclu- pèsent lourdement sur ces résultats, quand le risque de biais inhérent a toute étude ne l’entache pas, même avec la meilleure volonté et je ne parle pas du doctrinaire d’un INRA et ses « révolutions vertes » en aller retour ou d’académies de vieux croutons conservateurs ayant hélas tout pouvoir sur ces questions…Reste l’empirisme, « je ne crois que ce que j’expérimente moi-même et qui me convient », non ?) « a dit que », ce qui situe en soi l’exigence scientifique dont se réclame votre tambouille- viennent a manquer, c’est le « c’est çui qui dit qui est » qui prend le relai (regardez vos posts, c’est servi sur un plateau !).

    navrant….

    mais si fun !!!

  36. Ah au fait question :

    Pourquoi toutes vos masturbations dans ce site ne concernent que l’écologie dans ce qu’elle amène comme changements (en positif ou négatif, la n’est pas ma question…) et JAMAIS ce qu’elle apporte comme solutions parfois, mais surtout A AUCUN moment ce qu’elle remet en question, cad la voie disons « conventionnelle » ?

    Je pense que je ne suis pas le seul a être friand d’entendre une réponse sur le sujet…Parce qu’a ne faire que l’apologie d’une chose contre une autre (ce que vous faite sans même vous en rendre compte, faut-il croire…), vous vous retrouvez a la place de ceux que vous combattez, les lobbistes de tout poil…Et c’est pas très scientifique ni rigoureux, les clowns ! A moins que ce ne soit vraiment votre rôle dans cette bouffonnerie ?

    En tout cas ce qui est sur c’est que ssi vous êtes un scientos, vous n’êtes certainement pas l’honneur de votre profession : vous en donnez une bien piètre image a ressasser votre rancœur et votre aigreur sur un site qui au fond n’intéresse personne sérieusement.

    Allez, réveillez-vous, devenez adulte.

    …Et vous desservez, croyez-moi (a défaut de pouvoir le comprendre) votre propos en jouant du « rouleau compresseur » (sans en avoir le permis, du reste).

    Mais bon, ce que j’en dit…le pire c’est qu’entre deux deconnades, je suis sérieux ; je ne cherche pas a être blessant, mais au lieu de ré agir comme vous le faite, prenez un peu de recul et relisez-vous.

    C’est a peine croyable, hein ?

  37. Les voix conventionnelles sont rarement à remettre en cause, parce qu’elles ont été mises au point par des scientifiques et des ingénieurs raisonnables et le plus souvent adoptées, ou laissées faire aux agents économiques, par le pouvoir politique, parce que la démocratie est le système de gouvernement le moins irrationnel : le plus souvent, bien que pas toujours, il prend les décisions conformes aux voeux de la majorité c’est-à-dire, assez souvent bien que pas toujours, à l’intéret général.

  38. « …/… ne concernent que l’écologie …/… et JAMAIS ce qu’elle apporte comme solutions parfois, mais surtout A AUCUN moment ce qu’elle remet en question, cad la voie disons “conventionnelle”
    => L’écologie est une science, qui sert à comprendre certains aspect du monde ou nous vivons (biotopes et interractions). Elle ne sert pas à « apporter » des « solutions », ni même à remettre en cause une quelconque politique.
    Le problème est justement que tu confonde science et politique. Ce dont tu parle n’est pas l’écologie, mais l’écologisme, c’est à dire une idéologie politique, dont je ne pense pas du bien (et je ne suis pas le seul), ne serrais-ce par le fait qu’elle détourne l’écologie (la science), de son but et en déforme grossièrement l’utilisation en cherchant à maquiller une argumentation politique sous un costume « scientifique »… ce qui en passant discrédite la vraie écologie « science »… dont d’ailleurs les résultats ne sont ni discutés, ni même évoqués, ici, ou dans la totalité des autres forums de discussions tournant autour de l’écologisme.

    « je ne cherche pas a être blessant »
    => Quel hypocrite… tu n’a même pas le courage d’assumer son mépris, pourtant clairement affiché, pour les « clowns ».

    « prenez un peu de recul et relisez-vous »
    => C’est un très bon conseil… que tu devrais t’appliquer….
    Tu connais l’histoire de la paille et de la poutre?

    « C’est a peine croyable, hein ? »
    =>Ca tu l’a dis… bouffis…

  39. AAAAAAAh régal du soir, je t’appelle ! La pêche sera-t’elle bonne….

    Bon, ben ma question sur le BRF (qui m’intéresse beaucoup en plus, on aurait pu avoir des convergences qui sait ?), pourtant tout ce qu’il y a de plus concrète, est restée sans réponse (ou plutôt traité par l’incompréhension, ce qui ne me surprend qu’a moitié…), mais pas surprenant, c’est comme d’hab’ des que l’on rentre dans le vif du sujet ici…Po grave faut le savoir.

    D’ailleurs étrange que nul n’expose (je parle pour les prétendus scientifiques…) l’état de ses connaissances et références docs sur les sujets (mal)traités, non ? c’est toujours, « on (qui est un con…) a dit, on a lu, on a trouvé…). Du concret, les baltringues !

    Quant a ce que je voulais dire, regardez tous les derniers post de B. et z., ils n’apportent rien de probant, juste ils se copient et se répètent, en miroir, comme des enfants de 3 ans jouant a « celui qui dit qui y’est »…A 5 ans et demi, mon petit fils est déjà passé a une façon d’argumenter un peu plus étoffée !

    « Les voix conventionnelles sont rarement à remettre en cause, parce qu’elles ont été mises au point par des scientifiques et des ingénieurs raisonnables et le plus souvent adoptées, ou laissées faire aux agents économiques, par le pouvoir politique, parce que la démocratie est le système de gouvernement le moins irrationnel : le plus souvent, bien que pas toujours, il prend les décisions conformes aux vœux de la majorité c’est-à-dire, assez souvent bien que pas toujours, à l’intérêt général. »

    Après un tel argument scientifique massue, « What else » comme dirait l’autre…

    Je crois que j’y reviens vraiment parce qu’autant de « prétentions scientifiques » dans un habillage aussi poreux, c’est guignolesque et détendant après une petite journée a profiter du jardin et du beau temps, parce que sans cela, votre site serait une perte de temps pour vous et vos spectateurs, les clowns…

    A demain, peut-être (mais avec si peu de renouveau dans vos tours, le risque est de lasser tout autre que les trois pécos qui font vivoter ce bijou en pensant faire foule…Renouvelez un peu l’affiche au moins)!

    PS : Profitez-en aussi pour dompter un peu plus l’orthographe, c’est truffé de bombes qui sautent a l’œil ; les scientifiques ont tout de mêmes fait l’école élémentaire, avant d’attraper le melon ? Ou alors faut se faire des cheveux !

  40. B et z, comme il dit ce crétin, n’apportent peut-être rien de probant mais ils disent des choses raisonnables, tandis que F n’émet que des borborygmes de plus en plus incompréhensibles et n’apporte non seulement rien de probant, mais rien du tout, rien que des invectives.

    PS L’orthographe c’est pas l’orthographe, c’est les fautes de frappe de ceux qui n’ont pas fait Pigier dans leur jeunesse et que, même quand on se relit, on croit relire la forme juste, parce que c’est celle qu’on a dans la tête, parce que justement l’othographe on la connaît mieux que F.

    BRF, c’est quoi cet acronyme ? Qu’il parle le français cet abruti, on pourra peut être lui répondre de façon un peu plus probante à ce crétin des Alpes.

  41. Quand on prétend que les écolos remettent en cause les voies traditionnelles, certes on ne risque guère de se tromper. C’est leur fonds de commerce : être pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour, comme disait le regretté Pierre Dac. Mais quand on prétend qu’ils ont raison de le faire, encore faut-il argumenter. Où a-t-on vu un seul argument sous la plume de F. ?

  42. Aaaah, voila !!!

    Montrez enfin votre vrai visage mes petits loulous…Je cite, deux posts plus haut Mr. B :

    « B et z, comme il dit ce crétin, n’apportent peut-être rien de probant mais ils disent des choses raisonnables, tandis que F n’émet que des borborygmes de plus en plus incompréhensibles et n’apporte non seulement rien de probant, mais rien du tout, rien que des invectives.

    PS L’orthographe c’est pas l’orthographe, c’est les fautes de frappe de ceux qui n’ont pas fait Pigier dans leur jeunesse et que, même quand on se relit, on croit relire la forme juste, parce que c’est celle qu’on a dans la tête, parce que justement l’othographe on la connaît mieux que F.

    BRF, c’est quoi cet acronyme ? Qu’il parle le français cet abruti, on pourra peut être lui répondre de façon un peu plus probante à ce crétin des Alpes. »

    eh eh eh…Voila la vraie ouverture dont fait preuve le scientifique rationnel, et en usant d’insultes, bien sur, car cela fait partie de sa démarche, of course…sans compter les affirmations gratuite quand a ce que seraient ses interlocuteurs (qu’il ne connait pas, mais la encore, rien que du sérieux…).

    On sent bien que cela craque, hein ?

    Et quel brio, même pas capable de vérifier sur le net un terme, noooon, pourquoi reconnaitre que l’on est ignare ??? On est scientifique ou on ne l’est pas, après tout !

    …Bien ce que je pensais, aussi scientifique que le dernier des journaleux de paris turf…Je pense que c’est aussi lié a l’idée, certes angoissante, de montrer ses limites quand on fait si unanimement référence (3/4 personnes, en mal de contradictions a porter…), limites (très ?) vite atteintes des que l’on parle « sciences appliquées » ??? On est resté dans l’abstrait jusque la, mais maintenant qu’il faut aller au charbon, c’est la déballonade ou bien, les guignolots ?!
    On insulte, on râle, on prétend que c’est du chinois (bizarre, suffirait de taper trois lettres sur gogole…) : un scientifique digne de ce nom doit pas être câblé pour cela, il affirme et parle d’autorité, surtout lorsqu’il atteint son seuil d’incompétence et puis cela doit suffire, non ? Je sais pas, mais par contre je serais très, mais vraiment très curieux de savoir quels charlots peines a jouir se cachent derrière cette troupe de cirque pour le moins étonnante…

    Ah oui, quand cesserez vous cette incorrigible et détestable manie de faire semblant de savoir lire ou comprendre vos interlocuteurs ? Il n’y pas de honte a manquer d’instruction, vieux !… Sed perseverare diabolicum et c’est bien la le plus triste.
    car je ne prétend pas défendre plus une « these » qu’une autre, mais je vous pose déjà une question qui semble vous dépasser (sic) puis vous portez un jugement de valeur (allez une « opinion », comme pensait Bachelard…) sur les « ecolos » (encore une fois, quelle réalité sociologique recouvrent-ils a vos yeux ? Je serais curieux de savoir…)dans votre post ci-dessus, en affirmant que je prétend « qu’ils » ont raison…

    Ou est votre « ligne éditoriale » (allez, un peu de reconnaissance pour votre temps passer a « animer » le barnum) résolument « éclairée et rigoureuse, objective et scientifique, démystifiant les attrape-nigaud du péquin lambda » la dedans ???

    Mais déjà l’atroce et pitoyable vérité, tapie dans l’envers de votre décor de carton pâte semble apparaitre au détour d’une phrase, qui ne peut que vous avoir échappée, et qui éclaire d’un petit jour blafard-gueule de bois le drame que vous et vos acolytes vivez sur la toile, en tentant d’exister a tout prix (attention, âmes sensibles et naïves, veuillez détourner pudiquement votre regard, ça envoie du bois…) :

    « B et z, comme il dit ce crétin, n’apportent peut-être rien de probant mais ils disent des choses raisonnables »

    Alpha et Omega de la vacuité binaire de certaines existences, n’en jetez plus…La messe est dite !

    Juge et partie, sans démonstration autre que l’amitié sincère et indéfectible de l’idiot pour le crétin, je vous laisse juger du ton et de l’effet assez fantastique de cette simple sortie en forme de cri du cœur.

    …Quand je parle de régal, on est vraiment dans le diner de cons (j’en ris aux larmes devant mon écran) !

    cordialement,
    F.

Les commentaires sont fermés.