De l’eau potable pour arroser…les toitures végétalisées

Partager sur : TwitterFacebook

C’est le genre de texte de loi qui passe inaperçu jusqu’à ce que telle ou telle profession le lise attentivement est y découvre des perles d’inepties issues de l’imagination de nos parlementaires. C’est ainsi que nous a été remonté l’article L171-4 du code de la construction et de l’habitation obligeant certains types de bâtiments (à usage commercial, industriel ou artisanal, aux constructions de bâtiments à usage d’entrepôt, etc.) à intégrer « soit un procédé de production d’énergies renouvelables, soit un système de végétalisation ». Un texte qui satisfera pleinement nos écolos-bobo ayant quelques problèmes de conscience environnementale et se disant qu’une toiture végétalisée, ça va dans le sens de l’histoire. Mais tenez-vous bien, ce système de végétalisation doit être « basé sur un mode cultural ne recourant à l’eau potable qu’en complément des eaux de récupération ». Autrement dit, lorsque nous sommes en pleine canicule, nous pouvons arroser nos petites fleurs sur le toit avec … de l’eau potable. Les agriculteurs apprécieront, eux qui auront des restrictions d’eau pour leurs cultures et qui doivent batailler pour obtenir des autorisations de construction de réserve d’eau, simplement pour assurer le contenu de notre assiette. Avec une telle réglementation, on se demande si le gouvernement ne fait pas tout pour importer les manifestations d’agriculteurs observées aux Pays-Bas, en Roumanie et en Allemagne.

2 commentaires sur “De l’eau potable pour arroser…les toitures végétalisées

  1. Je suppose que les arrêtés d’interdiction d’arrosage (avec de l’eau qui ne serait pas de récupération… quoique) s’appliqueront aussi aux toitures végétalisées… pauvre végétation…

    Quoique? Si j’ai bien compris, les arrêtés d’interdiction s’appliquent aussi à l’eau des « méga-bassines ». Quelle différence entre une « méga-bassine » et une « méga-citerne »?

  2. Alerte environnement. Ou l’art de ne rien comprendre aux textes. Ahhh vous m’aviez manqué tiens !!

Les commentaires sont fermés.