6 commentaires sur “Rappel produit : farines bio contaminées à la datura

  1. Leclerc rappelle des lots de haricots verts très fins pour cause devinez quoi! De contamination à la Datura… Tout comme les plats cuisinés de Comme j’aime il y a quelques semaines…. Et comme cela se reproduira de plus en plus souvent pour cause de mauvaises pratiques agricoles… c à d mauvais désherbage!
    Connaît-on l’origine de ces haricots verts très fins… Ce n’est évidemment pas la saison sous nos latitudes

    1. le datura envahi tous les territoire du centre à l’ouest de la France! Il y a un pb a venir avec cette plante hyper toxique! J’ai plusieurs témoignages d’intoxication d’agri bio qui se sont fait avoir par cette plante! En l’arrachant simplement a la main!!! Un petit 1/4 d’heure d’arrachage manuel sans gants et vous êtes en arrêt de travail forcé le lendemain !!!
      Intoxication aigue par pénétration cutanée !
      Sait on a combien de lot de farine de blé noir bio ont été retiré du marché après intoxication du consommateur ??
      (sans parler des lots de blés noir détectés contaminés et retirés de la filière avant la meunerie… (vus plusieurs fois)).

      1. @ Yann : Le Datura n’est pas toxique directement sur la peau. Il faut ingérer la plante, et plus particulièrement les graines.
        Par contre ce que vous décrivez correspond bien aux effets cutanés de la Berce du Caucase. Sa sève est extrêmement irritante et photosensible (activation de l’effet toxique par la lumière).

        1. Désolé Daniel , mais si, la datura est toxique par simple pénétration cutané en l’arrachant, j’ai deux témoignages en 6 mois (et le dernier la semaine dernière pour un accident de la campagne passée aussi ) qui me le prouve (avec avis médicale sur pour un cas….même si …). Malheureusement avec l’évolution de cette adventice ces dernières années , nous ne la confondons pas avec la berce de Caucase et savons la reconnaitre par force . Les deux intoxications aigues ont eu lieu pour les mêmes raisons : Arrachage de datura dans des haricots vert bio à la main (gros pb sanitaires pour c’est culture avec le datura qui inquiète fortement la filière).Cela ne devrait plus arriver car la filière est au courant du pb et les gants vont être de sortie les prochaines fois.
          Ce n’est pas un petit arrachage de jardinet dont je vous parle, mais bien d’un nettoyage/contrôle obligatoire (cahier des charge pour datura) de parcelles en productions bio ou vous n’y passer pas que 5 mn. (vous savez bien , le retour en arrière pour les pratiques d’il y a 50 ans que veulent voir les bobo partout demains…). Les mains vertes « de jus de tige » de datura a la fin de la journée et vous n’y coupé pas quelques heures plus tard!  »
          Le simple contacts de datura avec les Haricots ver lors de la récolte dans les machines (avec du jus de tige surement…,) fait de toute évidence trembler la filière de peur….! Je ne suis pas techniquement cette filière mais côtoie les producteurs régulièrement et parle justement des risques « santé » de leurs métiers pour les Certiphyto comme intervenant/formateur d’où les témoignages de ceux qui ont osé me les raconter….)) .
          Amicalement.

  2. Si l’infestation en datura est très forte, il est possible que le contact avec la sève des tiges ou des feuilles par les agriculteurs ou les travailleurs présents dans les parcelles, sève portée à la bouche ou à proximité de l’oeil en période estivale puisse entrainer une intoxication, certains témoignage de castreurs de maïs vont dans ce sens.
    Sinon le cas général reste la consommation (ingestion) de végétaux ( sarrasin, maïs doux, haricots….) avec des graines ou des fragments de végétal ( datura) associés, mais on ne peut exclure d’autres type de contamination par les alcaloides si la densité en datura est très forte.
    On sera surpris par ce témoignage dans un rapport de vigilance de l’ANSES, certainement pas la même direction que celle qui sabre les herbicides à tout va. Témoignage iconoclaste en juin 2018.
    « Les patients intoxiqués interrogés ont indiqué avoir trouvé le datura à proximité même de leur habitation, en zone urbaine. Il est probable que la mise en œuvre des nouvelles dispositions réglementaires1puisse expliquer que ces plantes se développent en ville (figure 2) ce qui était moins le cas dans le passé. »
    https://vigilanses.anses.fr/sites/default/files/Vigil%27Anses-N5_Juin2018_2.pdf
    Cette direction de l’ANSES anticipe des victimes ( décès) liées à ces intoxication et rejette sur le législateur ( le député Labbée en l’occurence) la responsabilité de ces futurs accidents. Les parties civiles sauront qui mettre en accusation lorsque ces phénomènes seront avérés.

    1. Il y a quelques années, à Lyon, quartier de Gerland, à coté de l’école maternelle privée « Le Petit Monde » (Rue André Bollier), il y avait une maison avec des Datura en plante d’ornement dans le jardinet qui donne sur la rue.
      Un matin, (je passais devant cette maison tout les matins pour me rendre à mon travail) je vois des enfants de l’école maternelle cueillir les fruits qui dépassait du grillage.
      J’ai prévenu tout de suite les parents et les enseignants.
      Cependant les plantes n’ont jamais été enlevées…
      J’ai vu aussi cette plante de nombreuses fois dans des parcs publics en massifs ornementaux. J’ai prévenu plusieurs fois les responsables… Sans jamais de retour positifs.
      Un jour il y aura des morts !!!

Les commentaires sont fermés.