3 commentaires sur “Baliverne #22 / La valeur nutritive des fruits et légumes a diminué depuis les années 50

  1. Et il ne faut pas oublier la durée de demi-vie des vitamines. Par exemple, pour la vitamine C la demi-vie (conservation à l’abri de la lumière et de l’oxygène) est de 20 jours environ. Ce qui veut dire qu’au bout de 20 jours, vous n’avez plus que la moitié du stock de départ.
    Il en est de même pour les molécules complexes comme les protéines, les polyphénols ou encore les sucres.
    Donc pour « faire le buzz », il suffit de prendre des produits un peu « vieux », qui ont trainés quelques jours !!!
    Dans le même registre, les écolos disent que les fruits modernes n’ont pas de goût en comparaison des fruits d’avant (avant quand ???). Le problème c’est juste que les gens ne savent pas faire murir un fruit, et souvent ne le font pas du tout !!!
    Pour assurer une bonne qualité de transport, les fruits et légumes sont souvent récoltés juste avant la maturation. Donc les gens achètent des produits qui ne sont pas vraiment mûr. Et ils veulent les manger tout de suite… Ou ils les mettent au frigo !!!
    Perso, je n’ai jamais ce problème : je laisse murir mes fruits et légumes au soleil (derrière une fenêtre) dans un panier en osier. Et je les mange au fur et à mesure.
    Je peux laisser murir des melons 3-4 jours en été, des cerises aussi, les fraises pas plus d’un jour, elles murissent très vite (trop vite) si la maturation a déjà commencée… si elles sont vertes… c’est peine perdue !!!
    Après tout, un fruit naturellement, il murit dehors à l’air libre et au soleil… pas dans un frigo (j’ai jamais vu de frigo autour des fruits dans les arbres) !!!
    http://www.lasciencesimplement.fr/produit-frais-toujours-de-meilleure-qualite-quun-produit-surgele/

    1. En fait , ça dépend des fruits : il y a des fruits dits climactériques (voir la page wikipédia pour une liste ) qui peuvent murir après récolte s’ils ont été cueillis au bon stade de maturité , pas toujours facile à détecter … Dans un cas que je connais bien pour en produire , par exemple les abricots qui cueillis au stade « jaune vert »auront la même qualité gustative après mûrissement post récolte que cueillis à pleine maturité mais qui n’évolueront pas après récolte si cueillis au stade « vert-jaune « …Et c’est encore plus compliqué avec des fruits qui se colorent de plus en plus tôt afin d’être plus attractifs dans les rayons …

  2. Quand on a un ministre qui prône le retour à l’agriculture de nos grands-parents, il faut s’attendre à tout.
    C’était donc mieux avant. Encore une preuve que l’écologisme à la mode est profondément, viscéralement réactionnaire.

Les commentaires sont fermés.