Sandrine Rousseau : après des années d’échecs, la victimisation outrancière

Partager sur : TwitterFacebook

Son incompétence reconnue par (presque) tous à gauche, additionnée à un opportunisme maladif et à un culot sans limite permettent à la candidate woke d’exister médiatiquement le temps de la primaire d’Europe Écologie – Les Verts… Le Canard Enchaîné s’est intéressé à « la porte-parole de toutes les victimes de France » (cela fait du monde à notre époque) :

Nous invitons nos lecteurs à revoir l’interview de Sandrine Rousseau par Sonia Mabrouk sur Europe 1, particulièrement lunaire, ou encore l’exposé de la femme politique sur « les 3 prédations à l’origine de notre système économique capitaliste« .

5 commentaires sur “Sandrine Rousseau : après des années d’échecs, la victimisation outrancière

  1. Moi je soutiens Sandrine Rousseau à la primaire des Verts car c’est vraiment la meilleure pour ce parti qui va sauver la planète, soyons-en assurés.

  2. Produire plus et consommer moins n’est pas idiot pour un pays cherchant à réduire son déficit de commerce extérieur mais je suppose qu’elle ne parlait pas de ça.
    Au fait, il paraît que cette dame est économiste.

  3. Beau titre de l’article mis en ligne sur Causeur, le 2 octobre dernier :
    Sandrine Rousseau a perdu. Pour l’instant
    Yannick Jadot n’aura donc pas donné suite à l’analyse d’Alice Coffin qui, après la primaire écolo qu’il venait de remporter, a déclaré que se serait « contraire à ses combats que d’être un obstacle à une candidature féministe […] quand on est féministe, on laisse sa place ».

    Bel aveu de sa part ! En somme… à quoi bon une « primaire » ? si la règle se résume à : « Pile je gagne, face tu perds ! »
    https://www.causeur.fr/sandrine-rousseau-a-perdu-211403

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *