Pendant que les ONG vitupèrent, le monde agricole innove à grande vitesse

Partager sur : TwitterFacebook

Connaissez-vous Vitilab, une nouvelle structure dédiée à la transition digitale de la filière viticole, inauguré à Davayé, en Saône-et-Loire, au milieu des vignobles du mâconnais ?

Essais d’exosquelette pour l’entretien des vignes, démonstrations de robots, création d’applications collaboratives… Cette structure installée sur le campus du Vinipole Sud Bourgogne doit permettre aux acteurs du secteur viticole de se mettre au contact des innovations numériques et robotiques, explique le quotidien Les Échos.

Ouvert à tous

Construit à partir d’une dizaine de containers recyclés et assemblés, le Vitilab sera ouvert aux viticulteurs, entreprises, étudiants et chercheurs, avec l’objectif de créer des échanges et passerelles, d’organiser des formations, etc. Il propose une pépinière d’entreprises, un laboratoire à prototypes, un espace de co-working et héberge un espace servant de démonstrateur des nouvelles solutions et usages numériques pour les professionnels, de la vigne à la cave en passant par la distribution.

Il s’agit d’un lieu « de rencontres, d’expérimentation et de transfert des connaissances », explique son animateur, Guillaume Paire, détaché de la chambre d’agriculture de Saône-et-Loire, qui finance la majeure partie du projet. « Il y aura aussi une activité de soutien aux start-up. »

Déjà quelques réussites

Se sont déjà appuyés sur la structure pour se développer : Phytokiller, un boîtier informatique assurant le suivi et la centralisation des données des cuves, mais aussi Agricivis, une app favorisant le dialogue entre viticulteurs, agriculteurs et riverains qui permet à ces derniers d’être prévenus en cas d’interventions à proximité de chez eux (traitement dans les vignes, circulation d’engins agricoles…).

La chambre d’agriculture de Saône-et-Loire n’est pas la seule à investir dans l’avenir. On est loin de la décroissance donc de la stagnation technologique sans issue promue par certains candidats écologistes et ONGs…

Un commentaire sur “Pendant que les ONG vitupèrent, le monde agricole innove à grande vitesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *