10 commentaires sur “Brigitte Béjean au Ministère de l’écologie

    1. Oui, merci pour cette référence. Tous les poncifs sur le sujet y sont concentrés, la pire rhétorique journalistico-militante également. Le passage à propos de Belpomme est particulièrement savoureux : « il lui arrive d’irriter ses confrères mais il reçoit ces patients ! » Un chef-d’œuvre à écouter toutes affaires cessantes

  1. Prestation paradoxale, première partie, on est ravi de rencontrer là une championne dans son genre puis la suite déçoit, ce sont des recommandations pour la bonne utilisation du portable rien de plus, rien sur les antennes relais. La première partie, avec le passage très prometteur pour la suite sur Belpomme, ne serait-elle que de la simulation?

    On reste loin du niveau de prestation d’une Isabelle Saporta, championne poids plume et MMR, championne toutes catégories.

    La suite nous dira si Brigitte Béjan est à la hauteur de nos attentes.

    1. Il ne s’agit que d’une chronique de 2’27 »! J’entends la Béjean presque tous les matins sur Europe depuis pas mal de temps. Je peux vous affirmer qu’il s’agit d’une sectaire de chez sectaire! Pas à une approximation, une omission, une interprétation « personnelle » près.Du militantisme pur et dur.

  2. « Attendons-voir les capacités de Brigitte Béjean… »

    Capacités en matière de désinformation catastrophiste?? C’est tout vu!!

  3. Je préfère la savoir au ministère que polluer les ondes et me casser les oreilles tous les matins. Yolaine de la Bigne est également une « écologiste » mais pas une ayattolah comme F Béjean.
    pour une fois que je peux dire merci et bravo à ce gouvernement!

    1. Ce n’est pas sûr: entre la peste et le choléra… parce que, certes, au ministère, nous l’entendrons moins, mais, parallèlement, elle peut faire des dégâts en pondant des normes qui peuvent s’avérer catastrophiques. Près de chez moi, pour la construction d’un lycée, le budget de la voirie est passé de 0.7 K€ à plus de …2 M€, pour répondre à de nouvelles normes d’évacuation de tous les élèves (900 potentiellement) en une fois, donc prévoir des parkings dignes d’aéroport, alors qu’il n’y a pas de cars disponibles en face! Tout ça pour être paré au cas improbable d’une attaque de sauterelles géantes, tsunami, météorites, hooligans, tremblement de terre…. Au final, ce sont les contribuables (moutoncontribuables), c’est à dire nous tous qui paieront.

Les commentaires sont fermés.